Créée en 1990 Spiess Seconde Modernité est une émanation de la Galerie Spiess en activité dans les années 70 et 80 à Paris.

L’enseigne Seconde Modernité est directement inspirée de l’interpellation du critique Pierre Alibert lors de l’exposition “La forme” en 1984 à la
Galerie Spiess :

“La seconde modernité, comme toutes les avant-gardes, est toute récente, elle s’exprime sans unité ni synchronisme. Elle reconnaît qu’elle a été précédée d’un premier temps, d’une première tentative. Que dit-elle ? Qu’il faut reconstruire la peinture…”

in catalogue “La forme” édition Spiess, Paris, 1984.

Lionel Spiess

Participation à la production des artistes contemporains. Diffusion de cette production auprès du marché et des institutions. Accompagnement de gestion et conseils en investissement dans l’art. Recherche d’œuvres spécifiques.

Jacques Spiess

Suivi des collections d’Art Moderne. Catalogue raisonné de l’œuvre d’Hermann Amann. Président du Comité Wolman (1929-1995) qui prépare le catalogue raisonné de l’œuvre.

Paul Spiess

Paul Spiess (1907-1994) dans sa Galerie lors de l’exposition Gauguin en 1961.

Spiess Seconde Modernité
-
contact@secondemodernite.com