Galerie Seconde Modernité

Créée en 1990  Seconde Modernité est une émanation de la Galerie Spiess  en activité dans les années 70 et 80 à Paris.

Ses responsables sont:

- Lionel Spiess (petit-fils de Paul Spiess, 1907-1994, qui fut à l'origine de l'activité en créant en 1956 la Galerie de Paris à Toulouse  ) a pour fonction d'accroître la notoriété des artistes qui furent défendus par la Galerie Spiess, de promouvoir de nouveaux artistes contemporains, de participer à leurs productions et diffuser celles-ci auprès du marché et des institutions.
Service proposé d’accompagnement de gestion et conseils pour investir dans l’art, en recherchant des œuvres qui correspondent au goût de chacun.

- Jacques Spiess, a pour mission d'entretenir le suivi des collections d'Art Moderne. Il prépare le catalogue raisonné de l'œuvre complète d'Hermann Amann. Il est président du Comité Wolman (1929-1995) qui prépare le catalogue raisonné de ses œuvres.

L'enseigne Seconde Modernité est directement inspirée de l'interpellation du critique Pierre Alibert lors de l'exposition "La forme" en 1984 à la Galerie Spiess:
"La seconde modernité, comme toutes les avant-gardes, est toute récente, elle s'exprime sans unité ni synchronisme. Elle reconnaît qu'elle a été précédée d'un premier temps, d'une première tentative. Que dit-elle ? Qu'il faut reconstruire la peinture..." in catalogue "La forme" édition Spiess, Paris, 1984.




Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Taxes 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Panier Commander

PayPal